Adipocytes et cellulite

Les cellules graisseuses appelées adipocytes sont réparties différemment selon le sexe de la personne. La cellulite se loge dans les zones adipocytes. Pour les femmes, la cellulite se situe dans les régions des genoux, du ventre, des cuisses, des fesses et des hanches, tandis que pour les hommes dans les régions de l’abdomen et du haut du corps.

peau-avec-cellulite

Qu’est-ce que la cellulite ?

La cellulite appelée également peau d’orange ou capiton est un phénomène dû à une modification des structures des cellules graisseuses appelées adipocytes. Elle est formée essentiellement d’adipocytes de grande taille sous l’épiderme.

Les adipocytes sont des cellules se localisant dans les tissus adipeux. Ils sont responsables de stockage de graisses dans l’organisme. Ils sont de deux types différents : blancs et bruns. Les premiers sécrètent une hormone inhibant l’appétit tandis que les seconds sont responsables de l’adaptation thermique.

La cellulite apparaît quand les adipocytes sont gorgés de graisses et sont hypertrophiés. En effet, ces cellules graisseuses se remplissent de gras et augmentent de volume donnant un aspect d’adipocytes hypertrophiés. Ces adipocytes compactés compressent les vaisseaux sanguins et lymphatiques. Ceci entraîne une mauvaise circulation et l’élimination des toxines et des liquides.

Ainsi naît la peau d’orange dont la cause est aussi liée aux cellules conjonctives sous la peau. Cette dernière devient bosselée et désagréable. Plus le mal s’étend, plus il endommage l’état des fibres conjonctives gênant la circulation des petits vaisseaux.

L’évolution des adipocytes

Généralement, le nombre d’adipocytes augmente jusqu’à l’âge de 15 ans. C’est un phénomène physiologique. Cette multiplication est très importante surtout pendant la première année de la vie. C’est pour cette raison qu’il est indispensable de contrôler l’alimentation des enfants pour ne pas favoriser un état d’obésité à l’adolescence ou à l’âge adulte.

Après 15 ans, leur nombre d’adipocyte est fixe. Au début, le surpoids ne les fait pas augmenter en nombre, par contre leur volume change. Ainsi si un gain de poids survient, ils grossissent sans se multiplier. Ils peuvent multiplier leur taille de 10 à 50 fois. C’est la phase hypertrophique.

Si l’apport en graisse ne baisse pas, les adipocytes hypertrophiés finissent par se diviser et se multiplier. Ils sont capables de multiplier par 10 pour. C’est la phase hyperplasique.

L’obésité peut être du type hypertrophique, hyperplasique et mixte. La phase hypertrophique correspond au grossissement des adipocytes, celle hyperplasique à leur multiplication en nombre et la phase mixte correspond à la fois à leur grossissement et à leur multiplication.

Ainsi, Il convient de faire attention car la prévention de la cellulite se fait dès le plus jeune âge.