fbpx

Une greffe de cheveux pour femme en Turquie est la meilleure option si une femme a des problèmes de perte ou d’affaiblissement des cheveux. Contrairement à ce que l’on pense généralement, la perte de cheveux et la calvitie ne sont pas seulement un problème lié aux hommes, mais aussi de nombreuses femmes s’en plaignent. Et en tant qu’hommes, il y a toujours une raison médicale sous-jacente.

La perte de cheveux causée par le stress, la grossesse, les médicaments ou certaines maladies guérit d’elle-même, de sorte qu’en peu de temps, une fois que la raison déclenchante a disparu, la patiente peut à nouveau récupérer ses cheveux. La perte de cheveux progressive est également généralement associée au vieillissement, voire à des liens génétiques dans la famille.

Cependant, la perte de cheveux chez une femme ne doit jamais être considérée comme quelque chose de « normal », mais quelque chose d’origine médicale qui doit être poursuivie jusqu’à ce qu’un diagnostic soit établi, surtout lorsque la perte de cheveux devient excessive et affecte la qualité de vie de la femme. Ainsi, une greffe de cheveux pour femme en Turquie peut être une solution appropriée lorsque la perte de cheveux génère un changement indésirable, affectant spécialement la psychologie de la patiente.

deroulement-greffe-capillaire-femme-Turquie

Greffe capillaire femme en Turquie

Indication : Causes de la perte de cheveux chez les femmes

L’on identifie différents types de perte de cheveux chez la femme, dont les principales causes peuvent être les suivantes :

Alopécie androgénétique

C’est une perte de cheveux héréditaire avec un modèle typique d’amincissement diffus sur le cuir chevelu central. C’est le type de perte de cheveux le plus courant et survient chez environ 20% des femmes.

Alopécie areata

C’est une maladie récurrente de cause inconnue, qui se traduit par une perte inégale de cheveux du cuir chevelu et / ou des sourcils.

Effluvium télogène

C’est une condition qui provoque la perte de cheveux sur tout le cuir chevelu. Il peut être chronique mais aussi temporaire en raison d’un événement stressant, d’une forte fièvre, d’une carence alimentaire sévère ou d’une perte de sang chronique due à des menstruations abondantes.

Syndrome anagène lâche

C’est une condition qui provoque la chute des cheveux avant que leur cycle de croissance normal ne soit terminé. Dans ce cas, les cheveux peuvent être tirés facilement, simplement par un peignage ou un brossage normal.

Alopécie de traction

Un tressage serré et un cornrow peuvent, au fil du temps, causer des dommages permanents aux cheveux et au cuir chevelu et entraîner une chute de cheveux.

Produits chimiques

Certains produits chimiques utilisés dans la coiffure peuvent, avec le temps, causer des dommages permanents aux cheveux et au cuir chevelu et entraîner une perte de cheveux.

Trichotillomanie (épilation compulsive des cheveux)

Cela se produit lorsqu’une personne se sent obligée de peigner les cheveux selon des schémas réguliers ou bizarres, entraînant au fil du temps une alopécie de traction et une perte de cheveux permanente.

Alopécie cicatricielle

C’est une perte de cheveux due à des cicatrices dans la zone du cuir chevelu. L’alopécie cicatricielle implique généralement le haut du cuir chevelu et survient principalement chez les femmes. Cette condition est courante chez les femmes afro-caribéennes et on pense qu’elle est associée à un tressage serré persistant. Une forme d’alopécie cicatricielle peut également survenir chez les femmes ménopausées : dans ce cas, elle est associée à une inflammation des follicules pileux et à des cicatrices ultérieures.

Hypothyroïdie

Une carence thyroïdienne peut être associée à une perte de cheveux clairsemée et inégale.

Grossesse

Les changements hormonaux et le stress de la grossesse peuvent entraîner une perte de cheveux temporaire.

Comment se déroule la greffe des cheveux chez la femme en Turquie ?

Les techniques de greffe de cheveux chez les femmes sont uniques et peuvent différer des techniques de greffe de cheveux chez les hommes, et peuvent même différer d’une femme à l’autre quant à la façon dont les follicules sont extraits des sites donneurs. Il existe deux types de techniques possibles pour la greffe de cheveux chez les femmes, et ce sont :

Extraction d’unité folliculaire (FUE)

Les experts en greffe capillaire utilisent l’extraction d’unité folliculaire (FUE), pour récolter un à un les follicules pileux. Une incision circulaire est faite dans la peau autour de la partie supérieure du follicule à l’arrière de la tête.

Implantation directe des cheveux (DHI)

La méthode d’implantation directe de cheveux (DHI Turquie) avec la greffe de cheveux chez la femme consiste à implanter des follicules pileux un par un directement dans la zone de perte de cheveux. Chaque follicule pileux est implanté dans une direction, un angle et une profondeur précis, à l’aide d’un outil DHI (implanteur DHI), offrant des résultats naturels et une couverture maximale. L’utilisation de DHI Implanter élimine la nécessité de créer des trous ou des fentes dans la zone receveuse.

Le médecin identifiera les zones donneuse et receveuse et travaillera à personnaliser un plan pour vous aider à obtenir la racine des cheveux la plus naturelle avec une zone donneuse saine.

Les follicules seront extraits de l’arrière de la tête. Ce processus est réalisé par un micro-moteur créant des micro-trous de 0,7 à 0,8 mm de diamètre. Il est utilisé pour faire de très petites incisions dans la zone donneuse pour préparer la récolte de follicules pileux. Le chirurgien examine les greffons folliculaires et les prépare pour la mise en place. Les greffes d’unités folliculaires sont organisées en groupes en fonction du nombre de cheveux dans chaque follicule.

Une fois l’anesthésie locale administrée, la zone receveuse est préparée pour le processus chirurgical. Une fois les incisions effectuées, des greffes d’unités folliculaires sont implantées dans les minuscules incisions de la zone receveuse.

Les greffons sont placés un par un dans la direction pré-planifiée en fonction du nombre de cheveux dans chaque follicule.

L’intervention dure entre 6 et 8 heures et se fait sous anesthésie locale.

Quelles sont les suites opératoires ?

Après la greffe de cheveux chez les femmes en Turquie, il est recommandé de porter les vêtements confortables (sweat-shirts, chemise boutonnée ou zippée, etc.), le lavage des cheveux peut avoir lieu 15 jours après l’intervention. Les activités physiques peuvent être reprise 3 à 4 semaines après.

L’arrêt de travail est de 3 à 4 jours. Un traitement PRP peut être nécessaire pour stimuler la croissance des cheveux et accélérer le processus de guérison.

Comment se présentent les résultats ?

À la fin de greffe de cheveux féminine en Turquie, vous obtiendrez les résultats ci-dessous :

  • Cheveux naturels et denses
  • Augmentation de la confiance en soi
  • Possibilité d’essayer différents styles de cheveux
  • Apparence attractive.
Résultat greffe de cheveux pour femme en Turquie

Résultat greffe de cheveux pour femme en Turquie

A lire aussi : PRP CHEVEUX TURQUIE