Une greffe d’organe est une chirurgie qui consiste à transplanter un organe, un tissu ou un groupe de cellules prélevé sur une personne (le donneur) ensuite greffé chirurgicalement sur une autre personne (le receveur ou l’hôte) ou déplacé d’un site à un autre chez la même personne.

Les greffes, telles qu’une greffe de foie, peuvent sauver des vies. Elles peuvent également restaurer des fonctions pour améliorer la qualité de vie. Par exemple, la transplantation du tissu transparent qui recouvre l’œil (cornée) n’est pas nécessaire à la vie, mais elle peut restaurer la vue.

greffes-organes-istanbul

Greffes d’organes

Prix greffe d’organe en Turquie

A titre indicatif, la greffe de rein en Turquie est à partir de 17000 €. Et parce que chaque type de transplantation d’organe à Istanbul, Izmir ou Ankara mobilise toute une logistique et des séries d’examens, d’analyses et d’études, chaque type de greffe à un prix spécifique. Demander une consultation en ligne et recevez une estimation personnalisée en renseignant le formulaire suivant :

Je Suis Intéressé(e)

Types de greffe d’organe en Turquie

La greffe d’organe en Turquie est un domaine complexe de la médecine car lorsque des organes ou des tissus sont transplantés d’une personne à une autre, le système immunitaire du receveur peut rejeter et détruire l’organe ou le tissu du donneur, et des médicaments sont nécessaires pour supprimer cette réponse immunitaire. Les traitements utilisés varient en fonction du tissu ou de l’organe à greffer, du niveau de compatibilité entre le donneur et le receveur, et d’autres facteurs.

Greffe de tissus chez une même personne

Une greffe ou transplantation d’une partie de votre corps vers une autre partie est appelée autogreffe et le processus est appelé Autotransplantation.

Voici quelques exemples d’autogreffes

  • La greffe de peau : utilise de la peau saine pour aider à guérir une blessure ou une brûlure sur une autre partie du corps
  • La greffe de vaisseau sanguin : fournit une autre voie d’écoulement du sang pour contourner une artère bouchée, par exemple dans le cas d’un pontage cardiaque
  • La greffe osseuse : reconstruction d’une zone endommagée du corps, par exemple dans le cas d’une fusion vertébrale
  • La greffe de moelle osseuse : par exemple, chez une personne atteinte d’un cancer, la moelle osseuse prélevée avant la chimiothérapie peut remplacer ses cellules souches sanguines après une chimiothérapie à forte dose.

L’avantage d’une autogreffe est que l’organisme de la personne ne risque pas de rejeter ses propres cellules, de sorte que des médicaments à long terme pour affaiblir le système immunitaire (immunosuppresseurs) ne sont pas nécessaires. Cependant, le prélèvement et la collecte du tissu crée une nouvelle plaie en plus du site de transplantation, dont la personne devra se remettre.

La greffe d’organe à partir d’autres personnes

Une greffe d’organe entre deux personnes qui ne sont pas génétiquement identiques s’appelle une Allotransplantation , greffe allogénique ou Homogreffe et le processus est appelé Allotransplantation. Les organes et tissus du donneur peuvent provenir de personnes vivantes ou de personnes décédées en raison d’une lésion cérébrale importante ou d’un manque de circulation.

L’allotransplantation en Turquie peut créer un de rejet au cours duquel le système immunitaire du receveur attaque l’organe ou le tissu étranger du donneur et le détruit. Le receveur peut avoir besoin de prendre des médicaments immunosuppresseurs pour le reste de sa vie afin de réduire le risque de rejet de l’organe donné.

Pour certaines transplantations d’organe et en particulier la greffe de la moelle osseuse, il est également possible que les cellules immunitaires de la moelle osseuse donnée reconnaissent le corps de l’hôte comme étranger et attaquent les cellules de l’hôte. C’est ce qu’on appelle la maladie du greffon contre l’hôte (GvHD). Les médecins peuvent prendre des mesures pour tenter de réduire le risque de GvHD.

Une greffe d’organe entre jumeaux identiques est appelée une Isogreffe. Le receveur ne rejettera presque jamais une isogreffe et les immunosuppresseurs ne sont donc pas nécessaires.

Un donneur d’organes et de tissus peut sauver la vie ou améliorer la qualité de vie de plus de 10 personnes. Si vous souhaitez devenir un donneur d’organes ou de tissus, inscrivez-vous en ligne au registre australien des donneurs d’organes.

Transplantations d’autres espèces

Une transplantation d’organe entre espèces s’appelle une Xénotransplantation ou les médecins pratique la transplantation d’organes ou de cellules d’origine animale chez l’humain. Les valves cardiaques de vaches et de porcs sont utilisées depuis de nombreuses années pour remplacer des valves cardiaques défectueuses chez l’homme. Les valves animales sont traitées avant leur utilisation afin de réduire le risque de rejet de la valve par le système immunitaire. Les valves cardiaques peuvent également être remplacées par des valves humaines (Allotransplantation) ou des valves cardiaques mécaniques.

Organes et tissus transplantés

Les transplantations d’organe en Tunisie peuvent concerner :

  • Des organes : cœur, rein, foie, poumon, pancréas, estomac et intestin
  • Des tissus : cornée, os, tendon, peau, valvules cardiaques, nerfs et veines
  • Des cellules : îlots de Langerhans ou cellules du pancréas, moelle osseuse et cellules souches
  • Les membres : mains, bras et pieds.

Grâce aux progrès médicaux et à la recherche en cours, les innovations en matière de greffe d’organe s’étendent aux greffes de visage.

Les transplantations de plusieurs organes, bien que moins fréquentes que les transplantations d’un seul organe, se produisent chaque année. Les greffes multi-organes en Turquie les plus courantes sont celles du cœur et des poumons ou du pancréas et des reins.

L’approche de la greffe d’organe varie grandement en fonction du type de transplantation. Prenez contact avec notre équipe médicale de notre centre de greffe d’organes en Turquie pour en savoir davantage sur les modalités et les prix.