Memorial Lara Medical Center Antalya : Clinique chirurgie esthétique Turquie

Le Centre Médical Mémorial Lara est situé en plein cœur d’Antalya. Il s’agit d’une clinique satellite du grand Hôpital Mémorial d’Antalya.

Le Centre Médical Mémorial Lara offre des services de gynécologie, obstétrique, pédiatrie, médecine interne, chirurgie esthétique, ORL, chirurgie générale et bariatrique et neurologie dans son immeuble moderne de 5 étages et ses 1 560 mètres carrés.

En tant que premier centre de santé accrédité JCI (Joint Commission International) en Turquie, et 21ème dans le monde, Le Goupe Mémorial est le pionnier de l’excellence dans les soins au niveau national.

L’Hôpital Mémorial Lara d’Antalya s’est également soumis avec succès au processus d’accréditation JCI, garantissant la qualité de ses prestations.

Son centre de procréation médicalement assistée est même le premier et seul centre accrédité par l’American College of Embryology.

Le système d’imagerie médicale PACS permet le partage des dossiers entre tous les établissements Mémorial de Turquie, pour une synergie médicale optimale.

L’Hôpital Mémorial Lara d’Antalya participe activement au développement du tourisme médical en Méditerranée, en accueillant des patients de 65 pays différents. Ses infrastructures et l’expertise des ses chirurgiens plasticiens en font un leader régional reconnu, notamment en chirurgie esthétique.

Réduction mammaire Antalya, Turquie

La réduction mammaire est une intervention chirurgicale destinée à réduire la taille des seins. Cette opération est généralement réalisée pour soulager les douleurs dorsales, les problèmes de posture, les irritations cutanées et les difficultés respiratoires causées par une poitrine volumineuse. Elle peut également être effectuée pour des raisons esthétiques, lorsque la taille des seins est disproportionnée par rapport à la morphologie de la patiente.

L’opération de réduction mammaire consiste à retirer une partie de la glande mammaire, de la graisse et de la peau en excès pour obtenir une poitrine plus petite et plus ferme. Cette intervention est réalisée sous anesthésie générale et peut durer entre deux et quatre heures, en fonction de la quantité de tissu à retirer. Les cicatrices sont généralement situées autour de l’aréole, verticalement sous celle-ci et horizontalement dans le pli sous le sein.

Prix réduction mammaire

Le prix  moyen d’une réduction mammaire en Turquie est de 2100 euros, dans le cadre d’un forfait chirurgie esthétique des seins tout compris.

Consultation & Devis

Les prix pour une réduction mammaire en Turquie varie également en fonction de la technique chirurgicale utilisée :

  • Technique classique: entre 1500€ et 2500€.
  • Technique lollipop: entre 1800€ et 3000€.
  • Technique verticale: entre 2000€ et 3500€.
  • Liposuccion mammaire: entre 1200€ et 2500€.
  • Chirurgie arthroscopique: entre 2500€ et 4500€.

Ces prix comprennent généralement:

  • La consultation
  • L’intervention chirurgicale
  • Les soins post-opératoires durant le séjour
  • La garde de 1 à 2 nuits
  • Les médicaments
  • Les transferts : clinique, hôtel et aéroport

Les principaux avantages de choisir la Turquie sont:

  • Réduction des coûts de 30% à 50% par rapport à l’Europe
  • Expertise reconnue des cliniques turques
  • Prise en charge complète dans de belles cliniques internationalement accréditées
  • Séjour détente possible avant/après l’opération
  • Accès facile depuis l’Europe
  • Les délais sont généralement plus courts qu’en Europe occidentale. Il faut prévoir environ 2 à 3 semaines pour la convalescence avant le retour.

Cout réduction mammaire en Turquie comparé à d’autres pays

PaysPrix
Turquie1500-2500€
Tunisie2000-3000€
Espagne3000-5000€
Portugal2500-4000€
France3500-6000€
Allemagne3000-5000€
Italie2500-4000€
Canada4000-7000€
USA5000-8000€
Thaïlande2500-4000€
Inde2000-3000€
Mexique3000-5000€

Définition de la réduction mammaire

La réduction mammaire est une intervention chirurgicale qui vise à réduire la taille et le volume des seins. Elle est généralement pratiquée chez les femmes qui souffrent d’une hypertrophie mammaire, c’est-à-dire d’une poitrine trop lourde et volumineuse. Cette condition peut causer des douleurs dorsales, des problèmes de posture ainsi qu’une gêne physique et psychologique.

L’objectif de la réduction mammaire est de remodeler la poitrine en retirant l’excès de tissu glandulaire, de graisse et de peau. Le chirurgien plasticien utilise différentes techniques pour réaliser l’opération, en fonction de la morphologie de la patiente et de ses attentes. L’intervention se déroule sous anesthésie générale et dure en moyenne entre 2 et 3 heures.

Après la réduction mammaire, la patiente ressentira une amélioration de sa qualité de vie, ainsi qu’une amélioration de son apparence physique. Elle pourra également pratiquer des activités physiques plus confortablement. Cependant, il est important de noter que l’intervention peut causer des douleurs et des ecchymoses temporaires, ainsi qu’une période de récupération de plusieurs semaines.

Indications de la réduction mammaire

La réduction mammaire est une intervention chirurgicale qui vise à réduire la taille des seins. Cette chirurgie du sein est généralement recommandée pour les femmes qui souffrent d’une hypertrophie mammaire, qui se manifeste par un volume excessif des seins par rapport à la morphologie de la patiente. Cependant, il existe d’autres indications pour la réduction mammaire, notamment :

Hypertrophie mammaire

L’hypertrophie mammaire est la principale indication de la réduction mammaire. Cette condition se caractérise par un volume excessif des seins qui peut entraîner des douleurs dorsales et cervicales, des problèmes dermatologiques, ainsi que des limitations physiques et de l’exercice. Les femmes qui souffrent d’une hypertrophie mammaire peuvent également éprouver des difficultés à trouver des vêtements qui leur conviennent, ce qui peut affecter leur confiance en soi.

Douleurs dorsales et cervicales

Les femmes qui ont des seins volumineux peuvent éprouver des douleurs dorsales et cervicales en raison du poids de leur poitrine. Ces douleurs peuvent être légères ou sévères et peuvent affecter la qualité de vie de la patiente. La réduction mammaire peut aider à soulager ces douleurs en réduisant le poids des seins.

Problèmes dermatologiques

Les femmes qui ont des seins volumineux peuvent également éprouver des problèmes dermatologiques tels que des irritations cutanées, des infections fongiques ou des éruptions cutanées. Ces problèmes peuvent être causés par la friction entre la peau et les seins ou par la transpiration excessive. La réduction mammaire peut aider à prévenir ces problèmes en réduisant la taille des seins.

Limitations physiques et exercice

Les femmes qui ont des seins volumineux peuvent avoir des difficultés à pratiquer certaines activités physiques ou sportives en raison du poids de leur poitrine. La réduction mammaire peut aider à améliorer la mobilité et la flexibilité de la patiente en réduisant le poids des seins.

Déroulement de la réduction mammaire

La réduction mammaire est une intervention chirurgicale qui vise à réduire la taille et le volume de la poitrine. Cette opération est réalisée pour soulager les douleurs dorsales, cervicales ou des épaules causées par le poids des seins, pour améliorer l’apparence esthétique de la poitrine, ou pour corriger une asymétrie mammaire. Voici les étapes de la réduction mammaire.

Consultation préopératoire

Avant l’intervention, le chirurgien plasticien doit effectuer une consultation préopératoire avec la patiente. Cette consultation permettra de discuter des objectifs de l’opération, d’examiner la poitrine de la patiente, de prendre des mesures et des photographies, et de discuter des risques et des complications possibles. Le chirurgien expliquera également les différentes techniques chirurgicales disponibles, les avantages et les inconvénients de chaque technique, et aidera la patiente à choisir la technique qui convient le mieux à ses besoins.

Prendre RDV !

Techniques chirurgicales

Il existe plusieurs techniques chirurgicales pour la réduction mammaire, notamment la technique de la cicatrice en T inversé, la technique de la cicatrice en L, et la technique de la cicatrice circulaire. Chaque technique a ses avantages et ses inconvénients, et le choix de la technique dépendra des objectifs de l’opération, de la taille et de la forme des seins de la patiente, de l’état de sa peau, et de sa préférence personnelle. Le chirurgien expliquera les différentes techniques chirurgicales à la patiente lors de la consultation préopératoire et l’aidera à choisir la technique qui convient le mieux à ses besoins.

Les techniques et opérations couramment utilisées pour la réduction mammaire :

Réduction mammaire classique : Cette technique implique la réalisation d’incisions en forme d’ancre, qui encerclent l’aréole, descendent verticalement jusqu’au pli sous le sein, et se prolongent horizontalement le long du pli inframammaire. Cette approche permet au chirurgien d’enlever l’excès de tissu mammaire, de repositionner l’aréole et de remodeler le sein pour obtenir une taille et une forme plus proportionnées.

Réduction mammaire avec cicatrice en T inversé : Cette technique est similaire à la réduction mammaire classique, mais avec une incision supplémentaire horizontale dans le pli inframammaire. Cette approche est souvent utilisée pour les cas plus importants de réduction mammaire, où une quantité significative de tissu mammaire doit être enlevée.

Réduction mammaire avec cicatrice verticale : Cette technique, également appelée réduction mammaire en “Lollipop”, implique des incisions autour de l’aréole et une incision verticale descendant jusqu’au pli sous le sein. Cette approche permet de réduire les cicatrices par rapport à la technique en ancre, tout en offrant une réduction significative de la taille des seins.

Réduction mammaire avec liposuccion : Dans certains cas, lorsque l’excès de tissu mammaire est principalement constitué de tissu adipeux, la liposuccion peut être utilisée pour réduire la taille des seins. Cette technique implique l’insertion de fines canules d’aspiration pour éliminer l’excès de graisse, ce qui entraîne une réduction de la taille des seins.

Réduction mammaire avec technique de pédicule supérieur : Cette approche chirurgicale permet de maintenir la vascularisation et la sensibilité du mamelon en préservant un pédicule supérieur de tissu mammaire. Cela peut être particulièrement bénéfique pour les femmes qui souhaitent allaiter après la réduction mammaire.

Anesthésie

La réduction mammaire est réalisée sous anesthésie générale, ce qui signifie que la patiente sera endormie pendant toute la durée de l’opération. Avant l’opération, l’anesthésiste rencontrera la patiente pour discuter de l’anesthésie et de ses risques et complications possibles. Il expliquera également à la patiente comment se préparer à l’anesthésie et comment se réveiller après l’opération.

L’opération

L’intervention de réduction mammaire dure généralement entre deux et quatre heures, selon la technique chirurgicale utilisée et la taille des seins de la patiente. Pendant l’opération, le chirurgien retire l’excès de tissu glandulaire, de graisse et de peau de la poitrine, et remodèle les seins pour leur donner une forme plus esthétique. Après l’opération, la patiente est surveillée dans la salle de réveil pendant quelques heures avant d’être transférée dans sa chambre. Elle doit porter un soutien-gorge de contention pendant quelques semaines après l’opération pour aider à réduire l’enflure et à maintenir la forme des seins.

Risques et complications

La chirurgie de réduction mammaire est une intervention chirurgicale qui comporte des risques et des complications comme toute autre chirurgie. Il est important que les patients soient conscients des risques avant de subir l’opération.

Risques généraux de la chirurgie

Les risques généraux de la chirurgie comprennent les infections, les saignements, les caillots sanguins, les réactions allergiques à l’anesthésie, les problèmes respiratoires, les douleurs chroniques, les cicatrices, les changements de sensation et de texture de la peau.

Les risques de la chirurgie dépendent de plusieurs facteurs, notamment de la santé générale du patient, de l’âge, du tabagisme, de la consommation d’alcool, de la prise de médicaments, de la taille et de la forme des seins, et de la technique chirurgicale utilisée.

Complications spécifiques à la réduction mammaire

Les complications spécifiques à la réduction mammaire comprennent la perte de sensation dans les mamelons et les aréoles, les cicatrices hypertrophiques, les abcès, les hématomes, les infections, la nécrose de la peau, la perte de la capacité d’allaiter, la décoloration de la peau, les asymétries mammaires et les récidives de l’hypertrophie mammaire.

Récupération et soins postopératoires

La réduction mammaire est une intervention chirurgicale qui nécessite une période de récupération et des soins postopératoires appropriés. Les patients doivent suivre les instructions du chirurgien pour minimiser les risques de complications et favoriser une guérison rapide.

Immédiatement après l’opération

Immédiatement après l’opération, les patients peuvent ressentir une certaine douleur et un inconfort au niveau des seins. Cependant, ces symptômes peuvent être atténués par la prise de médicaments antidouleur prescrits par le chirurgien. Les patients doivent également porter un soutien-gorge de compression pour aider à réduire l’enflure et soutenir les seins pendant la guérison.

Suivi à long terme

Le suivi à long terme est essentiel pour assurer une guérison complète et minimiser les risques de complications. Les patients doivent suivre les instructions du chirurgien en matière de soins postopératoires, y compris le nettoyage de la plaie, le changement de pansements et la prise de médicaments prescrits.

Gestion de la douleur

La gestion de la douleur est importante pour aider les patients à récupérer plus rapidement et à minimiser les douleurs postopératoires. Les médicaments antidouleur prescrits par le chirurgien peuvent aider à soulager la douleur et l’inconfort. Les patients peuvent également utiliser des compresses froides pour réduire l’enflure et la douleur.

Activités et reprise du travail

Les patients doivent éviter les activités physiques intenses pendant les premières semaines suivant l’opération. Cela peut inclure des activités telles que la course à pied, le levage de poids et le sport en général. Les patients doivent également prendre suffisamment de repos et éviter de soulever des objets lourds. La reprise du travail dépend de la nature du travail et des instructions du chirurgien. En général, les patients peuvent reprendre le travail après une semaine ou deux, selon la nature de leur travail.

Résultats attendus

La réduction mammaire est une intervention chirurgicale qui vise à réduire la taille des seins pour améliorer l’apparence esthétique et la qualité de vie de la patiente. Les résultats attendus de cette intervention sont multiples et peuvent être classés en trois catégories principales : l’apparence esthétique, l’amélioration fonctionnelle et la satisfaction de la patiente.

Apparence esthétique

La réduction mammaire permet de réduire la taille des seins et de les remodeler pour obtenir une apparence plus proportionnée et harmonieuse avec le reste du corps. Les seins sont remontés et raffermis pour obtenir une apparence plus jeune et plus attrayante. Les cicatrices sont généralement discrètes et s’estompent avec le temps pour obtenir un résultat final satisfaisant.

Amélioration fonctionnelle

La réduction mammaire peut soulager les douleurs dorsales, cervicales et les maux de tête causés par le poids excessif des seins. Elle peut également améliorer la posture et la mobilité de la patiente. La réduction mammaire peut également aider à améliorer la qualité de sommeil en réduisant les douleurs et les inconforts.

Satisfaction patiente

La réduction mammaire peut améliorer considérablement la qualité de vie de la patiente en lui permettant de se sentir plus à l’aise dans son corps et de gagner en confiance en soi. Les patientes qui ont subi une réduction mammaire ont rapporté une augmentation de l’estime de soi, une amélioration de la qualité de vie et une plus grande satisfaction globale.

Considérations psychologiques

La réduction mammaire peut avoir un impact positif sur la santé mentale et émotionnelle d’une personne. Les femmes qui ont une poitrine trop volumineuse peuvent éprouver de l’inconfort physique, ainsi que de l’anxiété, de la dépression et une faible estime de soi. La réduction mammaire peut aider à soulager ces symptômes en améliorant la confiance en soi et en augmentant l’estime de soi.

Les femmes qui subissent une réduction mammaire peuvent également ressentir un soulagement émotionnel en se sentant plus en phase avec leur corps et leur image corporelle. Cela peut avoir un impact positif sur leur vie sociale et leur vie intime, en leur permettant de se sentir plus à l’aise dans leur peau.

Cependant, il est important de noter que la réduction mammaire ne doit pas être considérée comme une solution à tous les problèmes de confiance en soi. Les femmes doivent être conscientes que la chirurgie ne peut pas résoudre tous les problèmes émotionnels et qu’il est important de travailler sur leur estime de soi en dehors de la chirurgie.

Options et alternatives

La réduction mammaire est une intervention chirurgicale qui peut être efficace pour réduire la taille des seins. Cependant, il existe également des options non chirurgicales et d’autres interventions esthétiques qui peuvent être envisagées.

Réduction mammaire non chirurgicale

Pour les femmes qui souhaitent éviter la chirurgie, il existe des options non chirurgicales pour réduire la taille des seins. Ces options comprennent l’utilisation de soutiens-gorge de compression, de vêtements de compression et de massages thérapeutiques. Ces méthodes peuvent aider à réduire la taille des seins de manière temporaire, mais elles ne sont pas aussi efficaces que la chirurgie.

Autres interventions esthétiques

Il existe d’autres interventions esthétiques qui peuvent être envisagées pour améliorer l’apparence des seins sans avoir recours à la réduction mammaire. Les options comprennent l’augmentation mammaire pour les femmes qui souhaitent augmenter la taille de leurs seins, le lifting mammaire pour les femmes qui souhaitent remonter leurs seins et la liposuccion pour les femmes qui souhaitent éliminer la graisse autour de leurs seins.

Foire aux questions

Quels sont les critères d’éligibilité pour une prise en charge de la réduction mammaire par l’assurance maladie ?

La réduction mammaire peut être prise en charge par l’assurance maladie si elle est considérée comme médicalement nécessaire. Les critères d’éligibilité varient selon les régions et les compagnies d’assurance, mais en général, une femme doit présenter une hypertrophie mammaire importante qui entraîne des douleurs chroniques au dos, au cou et aux épaules, ainsi que des infections cutanées récurrentes. Dans certains cas, une asymétrie mammaire importante peut également être considérée comme une indication pour une réduction mammaire.

Quelle est la durée de convalescence après une opération de réduction mammaire ?

La durée de convalescence après une réduction mammaire varie selon les cas. En général, les patients peuvent retourner au travail dans les deux semaines suivant l’opération, mais il est recommandé de limiter les activités physiques pendant environ six semaines. Les douleurs postopératoires sont généralement gérables avec des analgésiques prescrits par le chirurgien.

La réduction mammaire corrige t elle l’asymétrie mammaire ?
La correction de l’asymétrie fait partie intégrante de la réduction mammaire. C’est l’un des objectifs principaux poursuivis. Dans de rares cas, il peut subsister une petite différence que le soutien-gorge pourra compenser.
La réduction mammaire occasionne-t-elle un déplacement des aroles ?

Oui, il est possible qu’il y ait un léger déplacement de l’aréole lors d’une réduction mammaire, même si les chirurgiens feront le maximum pour l’éviter.

Le cicatrices seront elles visibles ?
La visibilité des cicatrices après une réduction mammaire dépend de plusieurs facteurs. Tout d’abord, la technique chirurgicale employée sera déterminante : les techniques lollipop ou verticale limitent davantage leur visibilité car les cicatrices sont situées dans la pliure sous le sein ou autour de l’aréole. Dans les 3 à 6 premiers mois suivant l’intervention, les cicatrices apparaitront roses ou rouges et seront donc visibles. Cependant, au bout d’environ un an, elles auront blanchi et se seront estompées de manière significative. Certains phototypes de peau peuvent modifier les délais de cicatrisation. Il est également conseillé d’appliquer une crème cicatrisante spécifique pendant au moins 12 mois afin de favoriser l’esthétisme final. Même plusieurs années après l’opération, une légère visibilité des cicatrices peut persister en fonction des individus. Un massage de rééducation et éventuellement un traitement par laser peuvent les atténuer davantage.
Puis-je allaiter après une réduction mammaire ?

Oui, il est généralement possible d’allaiter après une réduction mammaire, même si cela nécessite quelques précautions.

Tout d’abord, il est important de bien en discuter avec le chirurgien avant l’intervention. En effet, certaines techniques chirurgicales préservent mieux les vaisseaux lactifères que d’autres.

Lorsque cela est possible techniquement, le chirurgien fera attention à ne pas sectionner trop de vaisseaux lors de la réduction. Cela maximise les chances de pouvoir allaiter par la suite.

Après l’opération, la montée de lait peut se faire moins bien dans les premiers mois. Un soutien par tire-lait pendant quelques semaines peut aider le corps à se réadapter.

La production de lait pourra être légèrement diminuée par rapport à avant l’opération, mais souvent suffisante pour nourrir un bébé. Elle dépend aussi de chaque femme.

Il est déconseillé d’allaiter dans les 3 à 6 premiers mois post-opératoires le temps que les cicatrices soient bien consolidées.

Avec quelques adaptations éventuelles, l’allaitement reste donc possible après une réduction mammaire réalisée par un chirurgien expérimenté dans ce type de chirurgie conservatrice. Un suivi post-natal adapté optimise les chances de réussite.

Est-il courant d’avoir des regrets après une réduction mammaire ?

Bien que la majorité des patients soient satisfaits de leur réduction mammaire, il est possible que certains regrettent leur décision. Cela peut être dû à des complications postopératoires, à une asymétrie mammaire ou à une insatisfaction esthétique. Il est important que les patients discutent de leurs attentes et de leurs préoccupations avec leur chirurgien avant l’opération.

Quels sont les avis généraux des patients ayant subi une réduction mammaire ?

Les patients ayant subi une réduction mammaire ont souvent signalé une amélioration significative de leur qualité de vie, notamment une réduction de la douleur et de l’inconfort associés à une hypertrophie mammaire. Ils ont également signalé une amélioration de l’estime de soi et de la confiance en soi.

Y a-t-il une corrélation entre la perte de poids et la réduction mammaire ?

La perte de poids peut réduire la taille des seins, mais elle ne peut pas corriger une hypertrophie mammaire importante. La réduction mammaire est une option pour les femmes qui souffrent de douleurs chroniques et d’inconfort liés à une hypertrophie mammaire, indépendamment de leur poids. Il est recommandé de discuter avec un chirurgien plasticien certifié pour déterminer si la réduction mammaire est une option appropriée.

Quels sont les prix des autres techniques de réduction mammaire en Turquie ?
TechniquePrix
Classique1500-2500€
Lollipop
1800-3000€
Liposuccion1200-2500€
Arthroscopique2500-4500€