Memorial Atasehir Hospital Istanbul : Un temple de la chirurgie esthétique en Turquie

memorial-atasehir-hospital-istanbul

 
Spécialités de chirurgie esthétique

Chirurgie du visage

Chirurgie de la silhouette

Plus d’Interventions

Inauguré en 2013 dans le nouveau quartier privilégié de Ataşehir, le Memorial Atasehir Hospital fait partie des centres hospitaliers privés les plus modernes de Turquie. Doté de plus de 300 lits et d’équipements médicaux de dernière génération, cet établissement offre une large palette de services médicaux et chirurgicaux, dont la réputation n’est plus à faire dans le domaine de la chirurgie esthétique.

L’équipe de la clinique esthétique se compose d’une dizaine de chirurgiens plasticiens, anesthésistes et infirmières qualifiés. Leurs domaines d’expertise couvrent l’ensemble des interventions du visage (rhinoplastie, blépharoplastie, lifting) et du corps (liposuccion, lifting corporel), avec des techniques toujours plus innovantes.

Installés dans des suites privées équipées du plus haut standing, les patients bénéficient d’un environnement luxueux et d’un accompagnement individualisé pendant leur convalescence post-opératoire. Des packages “all-inclusive” sont proposés et permettent un séjour médicalisé complet sur place ou dans un hôtel partenaire.

Rattaché au groupe hospitalier Memorial, présent dans plusieurs pays, le Memorial Atasehir Hospital applique les plus hauts standards internationaux en termes de qualité, d’hygiène et de sécurité des soins. Sa renommée grandissante attire chaque année une clientèle plus nombreuse d’Europe, du Moyen-Orient et d’Asie. Grâce à un excellent rapport qualité-prix, cet établissement s’impose comme l’une des adresses incontournables de la médecine et chirurgie esthétique à Istanbul.

Le Professeur Ercan KARACAOĞLU est le premier responsable du service de chirurgie esthétique, plastique et reconstructive au Memorial Atasehir Hospital Istanbul.

Zoom sur la liposuccion à Istanbul en Turquie

La liposuccion est l’une des interventions de chirurgie esthétique les plus demandées pour se débarrasser des graisses rebelles. Bien qu’elle puisse améliorer l’apparence physique, il est important d’en connaître les tenants et aboutissants avant de prendre sa décision.

En quoi consiste la liposuccion?

La liposuccion, ou liposculpture, utilise une canule reliée à une aspiration pour extraire le tissu adipeux situé sous la peau. Le chirurgien pratique de petites incisions avant de passer la canule dans les zones à traiter, comme le ventre, les hanches ou les cuisses. Selon la technique (tumescente, ultrasons, laser…), le résultat sera plus ou moins affiné.

Ses atouts

La liposuccion permet d’affiner efficacement et durablement des zones rebelles comme le ventre ou les hanches. Contrairement à une diète, elle cible des zones localisées résistantes à la minceur. La technique a énormément progressé, limitant ecchymoses et gonflements. La convalescence est aussi plus légère qu’auparavant.

Ses limites

La liposuccion ne fait pas maigrir. Seule la graisse sous-cutanée peut être aspirée, sans incidence sur la masse adipeuse interne. Pour les fortes obésités, il vaut mieux d’abord mincir par des moyens naturels. De plus, la graisse aspirée a tendance à se redistribuer avec le temps si rien n’est fait pour se muscler. Enfin, le résultat définitif n’est visible qu’au bout de plusieurs mois.

Ses risques

Les risques sont faibles mais il existe toujours des complications possibles comme des infections, cicatrices visibles ou des bosses de graisse dues à des rétractions. Ces risques sont minimisés par un chirurgien qualifié rompu à la technique. Il ne faut pas non plus gaspiller d’argent sur des interventions trop fréquentes ou sur des zones non problématiques.

Les techniques de liposuccion

Historiquement la première technique développée dans les années 70, la “WET” liposuccion utilise une canule reliée à un aspirateur pour éliminer la graisse par le vide. Moins invasive mais aux résultats plus aléatoires, elle est aujourd’hui délaissée au profit des méthodes ultérieures.

La liposuccion tumescente

Apparue dans les 90s, elle consiste à injecter préalablement une solution dans la zone à traiter contenant un anesthésiant et un vasoconstricteur. La zone se “tumefie”, facilitant l’aspiration et limitant perte de sang et ecchymoses. Plus sûre et précise, elle s’impose comme méthode de référence.

La liposuccion assistée par ultrasons

La sonde à ultrasons liquéfie la graisse en vibrations avant qu’elle ne soit aspirée, rendant la liposuccion plus efficace sur les graisses denses et les petites zones. Moins traumatisante pour les tissus, elle cicatrise mieux mais ne convient pas aux grandes surfaces.

La liposuccion par laser

Le laser à onde d’énergie dissout et fragmente la graisse pour faciliter son élimination par petites quantités. Moins douloureuse et évitant les ecchymoses, elle cible mieux les zones résistantes tout en stimulant la fermeté cutanée. Cependant, son coût reste plus élevé.

Lipovaser

La lipovaser est une évolution majeure de la liposuccion assistée par ultrasons. Au lieu d’une simple sonde classique, elle utilise une micro-canule vibrante reliée à un aspirateur. Cet outil de fine pointe cisaille et émulsionne la graisse de façon plus efficace qu’une sonde traditionnelle.

La lipovaser cible de manière ultra-précise même les petites zones les plus récalcitrantes comme l’abdomen. Grâce à ses micro-vibrations concentrées, elle dissout la graisse sans effort en quelques minutes, limitant les ecchymoses et gonflements post-opératoires souvent causés par des manipulations plus longues.

Sa maniabilité et sa finesse permettent de traiter des zones délicates comme le contour du visage. Les résultats sont spectaculaires et la fermeté cutanée mieux préservée. Bien que son coût soit légèrement supérieur, cette technique d’avenir offre des résultats durables et naturels chirurgie minime.

Combiner liposuccion et autres chirurgies esthétiques

Il est courant de combiner la liposuccion avec une abdominoplastie, également connue sous le nom de plastie abdominale. Cette combinaison peut aider à éliminer l’excès de graisse et de peau dans la région abdominale, tout en resserrant les muscles abdominaux pour obtenir un ventre plus plat et plus tonique.

D’autres combinaisons populaires incluent la liposuccion avec la chirurgie mammaire, telle que l’augmentation mammaire ou la réduction mammaire, pour améliorer la proportion et la forme du corps. De plus, la liposuccion peut également être associée à des opérations de lifting du visage, de rhinoplastie, ou d’autres interventions esthétiques pour obtenir des résultats plus complets et harmonieux.

Prix liposuccion par technique

TechniquePrix
Liposuccion traditionnelle1000-1800€
Liposuccion tumescente1200-2500€
Liposuccion ultrasons1500-3000€
Liposuccion laser2000-4000€
Lipovaser2500-4500€

Zones de liposuccion

La liste des principales zones du corps pouvant être traitées par liposuccion :

  • Abdomen
  • Flancs
  • Hanches
  • Dos
  • Fesses
  • Cuisses internes et externes
  • Genoux
  • Mollets
  • Menton et contour du visage
  • Pommettes
  • Cou
  • Bras
  • Avant-bras
  • Poignets

Chez l’homme, les zones fréquemment ciblées sont:

  • Bedaine
  • Flancs
  • Dos
  • Pectoraux

Il est également possible de traiter des zones plus spécifiques comme:

  • Chevilles
  • Tibias
  • Coudes
  • Mamelons
  • Mont de Venus

Prix liposuccion par zone

ZonePrix
Abdomen1000-2000€
Flancs600-1200€
Hanches800-1500€
Dos1000-2000€
Visage/menton800-1500€
Cuisses (interne ou externe)1000€ chaque
Fesses1500€ chaque
Bras600€ chaque
Mollets600€ chaque
Corps entier3000-6000€

 

Comparateur cout liposuccion dans le monde

PaysFourchette de prix (en euros)
Espagne2 000 – 6 000
Italie3 000 – 8 000
France2 500 – 8 000
Canada3 000 – 10 000
Qatar12 000 – 20 000
Allemagne3 000 – 10 000
Turquie2 000 – 5 000
Tunisie1 500 – 4 000

Questions & Réponses sur la Liposuccion

Pour quels types de candidat la liposuccion est-elle adaptée ?

La liposuccion convient aux personnes avec un surpoids modéré et déjà sportives, dont la peau a une bonne élasticité. Elle cible les amas de graisse localisés résistant aux régimes.

Comment se déroule l’intervention ?

Une anesthésie est pratiquée. Une canule micro-percute la peau et aspire la graisse par petits mouvements. L’intervention dure 1h-3h selon les zones.

Quelle est la convalescence ?

Repos minimum 5 jours. Œdèmes et ecchymoses 1-3 semaines. Reprise d’activités douces après 15 jours. Résultat final vers 6 mois avec modelage par le sport.

Quels sont les risques et complications ?

Très rares avec une technique experte. Sinon, infections, hématomes, asymétries résolues par ré-intervention. Les cicatrices sont discrètes.

Les résultats sont-ils durables ?

Oui, à condition de maintenir une alimentation et hygiène de vie équilibrées pour éviter ré-accumulation graisseuse.

Est-ce douloureux ?

Légère gêne post-opératoire contrôlée par antidouleurs. L’anesthésie limite toute douleur postopératoire.

Faut-il refaire plusieurs séances ?

Non, une seule séance suffit souvent. Ré-intervention possible pour retouches si évolution morphologique.

Pendant combien de temps faut-il s’absenter de son travail ?

L’arrêt de travail post-opératoire dure généralement 8 à 15 jours selon l’importance de l’intervention et la nature du travail.

Est-ce que la liposuccion peut remodeler les fesses ?

R: Oui, la liposuccion mésothéliale permet de redessiner harmonieusement le galbe des fesses en aspirant la graisse localisée. Un modelage brésilien peut compléter le résultat.

Peut-on subir une liposuccion en étant en surpoids ?

Un léger surpoids n’est pas rédhibitoire si la peau a de l’élasticité. Au-delà, il est préférable d’abord mincir par l’hygiène alimentaire pour optimiser le résultat et limiter les risques.

Comment se passe le post-opératoire à l’étranger ?

Il est important de s’assurer d’un suivi médical régulier dans les cliniques étrangères et d’un interlocuteur parlant français en cas de complication. Votre confort et sécurité priment.

Combien de temps faut-il attendre entre deux liposuccions ?

Il est recommandé d’attendre au moins 6 mois à 1 an entre deux interventions, afin de laisser le temps au corps de cicatriser complètement et d’éviter tout risque pour la santé.

Les cicatrices de liposuccion sont-elles visibles ?

Grâce aux progrès techniques, les cicatrices après liposuccion sont de plus en plus fines et discrètes.

  • Pour l’abdomen: de petites incisions dans le pli inguinal ou le nombril cicatrisent en ligne claire.

  • Pour les jambes: les incisions dans le creux poplité cicatrisent bien.

  • Le mésothélial donne des points imperceptibles sur les fesses et décolleté.